Fiat Panda Cross : l’essai du petit 4×4 qui n’a peur de rien !

On ne présente plus la Fiat Panda. Lancée en 1983 dans sa première version 4×4, la baroudeuse a ensuite évolué au fil du temps et de l’eau qu’elle aime franchir. La 3ème génération de la Panda est commercialisée depuis 2012 et sa version 4×4 a été élue SUV de l’année par Top Gear. Aujourd’hui, c’est un modèle optimisé qui appara^it, la Panda Cross. Et elle possède un look à la hauteur de ses qualités comme vous allez pouvoir le constater gr^ace à notre essai.

C’est sur le massif du Canigou dont le Pic culmine à 2 784,66 mètres que notre pilote essayeur Laurent Pasquali avait rendez-vous avec la Panda Cross. Son design frappe d’entrée par les différents appendices qui habillent la Cross, première du nom et longue de 3,70 mètres. Sans jeu de mots, l’expression est même de rigueur, Fiat n’y va pas par quatre chemins pour métamorphoser la petite Panda en un vrai 4×4. On retrouve ainsi des éléments qui marquent le style Offroad de la Cross mais qui ont également pour but de la rendre forte et capable de se mouvoir partout et surtout sur des terrains accidentés.

Fiat-Panda-4x4-cross-8

Ainsi, la face avant, totalement nouvelle, est entourée par des protections en plastique noire qui remontent du pare-chocs vers les phares. Ces derniers étant ainsi protégés comme les petits anti-brouillards qui bénéficient du même traitement. Pour encore plus de protection, le bouclier avant accueille une partie métallique digne des voitures du Dakar. Et au cas où la Cross reste plantée, 2 crochets de remorquage ont été positionnés en dessous des feux à LED.

Fiat-Panda-4x4-cross-11

Des garnitures protectrices de même bonne facture sont également présentes sur les flancs de la voiture. Ils prennent forme sous les traits de bandeaux latéraux. Et à l’arrière, la photo qui suit parle d’elle-même.

Fiat-Panda-4x4-cross-15

Les pneus sont le parfait exemple pour faire le lien entre le rendu visuel tout-terrain de la Panda Cross et ses caractéristiques mécaniques qui font cause commune : dévorer de l’obstacle. Les gommes Mud & Snow (boue & neige) gagnent en taille par rapport à la Panda 4×4 avec plus 10 mm (185/65R15). La garde au sol se voit également prendre de la hauteur gr^ace des ressorts différents qui la font passer de 158 ou 161 mm selon le modèle essence ou diesel. Ajoutez à cela des angles d’attaque et de fuite qui atteignent respectivement 24 et 33 degrés, la transmission intégrale à viscocoupleur ” Torque on Demand”, un blocage de différentiel “Terrain Control” ELD paramétrable par l’aide d’une molette (3 modes de conduite) et vous obtiendrez un vrai 4×4.

Fiat-Panda-4x4-cross-4

Ces 3 possibilités sont les suivantes : Automatique pour laquelle 98 % du couple est transmis au train avant. Et en seulement un dixième de seconde, 100% du couple peut être envoyé à l’arrière en cas de besoin. En Off Road, la transmission intégrale devient permanente jusqu’à la vitesse de 50 km/h. Le dispositif ELD se chargeant de la roue la plus adhérente. Enfin, le 3ème mode HDC “Hill Descent Control” est très efficace pour les pentes importantes.

Fiat-Panda-4x4-cross-16

Lors de notre essai, Laurent Pasquali a pu jouer avec ces différents modes sur des pistes variées et piégeuses sans que jamais la Cross soit prise en défaut. Impressionnante d’agilité et de par son gabarit faible, la Panda Cross peut se vanter d’être aussi originale que ludique. Imaginez les balades en montagne en famille sur les sentiers le permettant, fini le stationnement sur les parkings avant une randonnée à pied, place à l’automobile loisir sans compromis.

Fiat-Panda-4x4-cross-12

Hors des contrées escarpées, la Panda Cross se montre très efficace en ville, sa suspension est souple. Au-delà de ses possibilités à se mouvoir facilement en configuration urbaine, ses protections et ses atouts 4×4 facilitent la vie face aux dangers que sont les trottoirs, les ralentisseurs qui ne cessent d’envahir nos villes ou encore les agglomérations qui ne prennent pas soin de leurs voies en laissant les nids-de-poule blesser nos automobiles, sans oublier les zones de travaux en ville que tout le monde redoute.

Fiat-Panda-4x4-cross-7

Au niveau des motorisations, la Panda Cross gagne quelques chevaux par rapport à la version 4×4 avec le bicylindre essence de 900 cm3, le 0.9 TwinAir Turbo de 90 chevaux (à 5 500 tr/min) pour 145 Nm de couple disponibles entre 1900 et 3 000 tr/min. Ce petit moteur est très sobre puisqu’il consomme en cycle mixte seulement 4,9 l/100 km. De plus, il s’affranchit de tout malus écologique avec 114 g/km d’émissions de CO2. A noter que ce TwinAir profite de la bo^ite de vitesses à 6 rapports dont le premier est plus court. Ceci pour compenser le manque de couple contrairement à la motorisation au carburant lourd.

Fiat-Panda-4x4-cross-3

Le moteur diesel 1.3 MultiJet II dispose quant à lui de 80 chevaux (à 4000 tr/min) et de 190 Nm de couple (à 1500 tr/min). Sa consommation est intrinsèquement basse : 4,7 l/100 km (cycle mixte). Et comme pour le bloc essence, zéro malus avec 125 g/km de CO2 émis.

Fiat-Panda-4x4-cross-10

Concernant l’habitacle de la Cross, il est cette fois similaire à celui de la 4×4. Il fait néanmoins la part belle à un rendu cuivré brut bien pensé. Et le tunnel de transmission ne gêne en aucun cas l’habitabilité à l’arrière. Le seul point noir est le volume du coffre, faible, donné à 225 litres.

Fiat-Panda-4x4-cross-13

Avant de conclure avec le positionnement tarifaire de la Panda Cross, Laurent Pasquali nous livre ses impressions sur ce surprenant petit SUV : << Fiat a vraiment progressé sur l’habitabilité de la Panda 4×4 dans sa nouvelle version Cross. Même sur les longs trajets, la petite Panda est agréable à conduire. J’ai été impressionné par les capacités de franchissements de la Panda Cross qui passe des obstacles là ou d’autres gros 4×4 trépassent (rires). En ville, c’est l’outil idéal pour affronter les pièges urbains et son look est original, complètement tendance et surtout au service de sa philosophie tout-terrain. La Panda Cross est donc très polyvalente, Fiat est en forme ! >>

En conclusion, la Panda Cross risque fort d’envahir la France dans des régions aussi belles que montagneuses, des Pyrénées en passant par le Massif Central, ou encore dans les Vosges, le Jura, les Alpes ou la Corse. Proposée à partir de 18 440,00 EUR avec le 0.9 TwinAir Turbo et au tarif de base de 19 540,00 EUR en diesel, la Panda Cross représente une offre unique en son genre dans un domaine où beaucoup de constructeurs mettent en avant le look baroudeur de certains modèles sans aller plus loin niveau mécanique. Fiat a tout compris car la Panda Cross allie plaisir, fun et praticité.

Texte : Frédéric Lagadec

Essai : Laurent Pasquali et Thomas K. de Chessé

Photos : Thomas K. de Chessé

Fiat-Panda-4x4-cross-1

Fiat-Panda-4x4-cross-6

Fiat-Panda-4x4-cross-9

Fiat-Panda-4x4-cross-14




  • Fiat



LES VOITURES


Share

About Author