Au Brésil, dans le quartier d’Interlagos à S~ao Paulo, Sebastian Vettel (Red Bull) s’impose lors du dernier GP de la saison devant Mark Webber (Red Bull) qui était en piste pour son tout dernier Grand Prix de Formule 1 avant de rejoindre Porsche et le projet LMP1. Alonso (Ferrari) finit sur le podium. Cette saison Vettel (397 points) a régné en ma^itre sur la F1 avec 13 victoires dont 9 de suite jusqu’au Brésil. Alonso est second du classement final (242 points) et Mark Webber 3ème ( 199 points).

vettel-red-bull-F1-Brésil

Jusqu’au 47ème tour, pas grand chose à signaler à part l’abandon de Romain Grosjean dès le 3ème tour, moteur explosé et la pénalité infligée à Massa (Ferrari). Pour son dernier Grand Prix dans son pays natal au volant d’une monoplace rouge, le brésilien a été sanctionné d’un drive through pour avoir passé la ligne blanche à l’entrée des stands. Au 47ème tour, tout s’excite ! Bottas et Hamilton voient respectivement leur pneu arrière gauche et arrière droit exploser suite à une touchette lors du dépassement de l’anglais sur le finlandais. Vettel, alors en tête, rentre précipitamment au stand mais les pneus ne sont pas prêts ! L’allemand repart quand même en tête devant Webber et Alonso. Puis, quelques tours plus tard, Hamilton est pénalisé d’un drive through pour son action sur Bottas. La pluie arrive ensuite au 55ème tour. Les pilotes patientent et observent l’évolution de la piste mais les gouttes d’eau s’estompent finalement jusqu’à l’arrivée.

Du c^oté des autres francais, Jean-Eric Vergne finit 15ème, Charles Pic a abandonné au 61ème tour (casse suspension à l’arrière droit) et Jules Bianchi termine 17ème.

L’émotion du jour est celle de Mark Webber qui a réalisé son tour d’honneur sans casque pour mieux savourer son dernier Grand Prix et communier avec les commissaires et le public. Pendant ce temps là, Massa et Vettel ont faits de magnifiques “Donuts”. Contrairement à la pluie, les amendes absurdes de la FIA risquent encore de tomber du c^oté du Brésil.

- Le classement du Grand Prix du Brésil 2013 :

  • 1 : S.Vettel – Red Bull Racing Renault : 1:32:36.300
  • 2 : M.Webber – Red Bull Racing Renault : + 10.452
  • 3 : F.Alonso – Ferrari : + 18.913
  • 4 : J.Button – McLaren : + 37.360
  • 5 : N.Rosberg – Mercedes : + 39.048
  • 6 : S.Pérez – McLaren : + 44.051
  • 7 : F.Massa – Ferrari : + 49.110
  • 8 : N. Hulkenberg – Sauber : + 1.04.252
  • 9 : L.Hamilton – Mercedes : + 1.12.903
  • 10 : D.Ricciardo – Toro Rosso : + 1 Tour
  • 11 : P.Di Resta – Force India : + 1 Tour

Mercedes-Benz (360 points) termine à la seconde place du classement constructeur 2013 devant Ferrari (354 points). Red Bull a tout écrasé avec 596 points. Lotus Renault est 4ème avec 315 points et McLaren Mercedes 5ème (122 points).

vettel-red-bull-F1-Brésil-2

Une saison de Formule 1 s’achève donc au Brésil, et même une ère. En effet, en 2014 les V8 seront remplacés par des V6 turbo hybride. En complément du moteur thermique, d’une cylindrée de 1,6 litre, deux systèmes de récupération d’énergie chargeront des batteries, gr^ace aux freins et aux gaz d’échappement. Ainsi, les pilotes disposeront d’environ 160 chevaux supplémentaires pour une puissance totale qui devrait se situer entre 760 et 810 chevaux. De quoi redistribuer les cartes et innover toujours et encore, vivement 2014…

La rédaction






LES VOITURES


Share

About Author